Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Comment soigner le canal lacrymal ?

Comment soigner un canal lacrymal bouché ? – Partie 2

Découvrez quels traitements sont possibles pour soulager votre nourrisson de la sténose de son canal lacrymal ! Ostéopathie, homéopathie, sondage… Pas d’inquiétude à avoir, votre ostéopathe à Hyères dans le Var vous accompagne aux alentours de La Valette, La Garde et La Crau.

Les traitements

La sténose du canal lacrymal disparaît généralement de manière spontanée pendant la première année de vie du nourrisson. Pour éviter toute infection et favoriser la désobstruction des voies lacrymales, nous pouvons cependant mettre en place certains gestes !

Le nettoyage

Nettoyez soigneusement les yeux de votre bébé durant sa toilette avec une compresse stérile imbibée aux quatre coins de sérum physiologique. Commencez par le coin interne de l’œil et dirigez votre geste vers le coin externe. Pour éviter le risque infectieux, ne passez votre morceau de compresse qu’une seule fois au même endroit et utilisez autant de compresses que nécessaire pour que les yeux soient propres en toute sécurité.

Le massage des conduits lacrymaux

Vous pouvez effectuer un massage léger du canal lacrymal de votre nouveau-né en massant délicatement le coin interne de l’œil du bébé avec la pulpe de votre petit doigt. Ce geste doit être fait quotidiennement pour un soulagement effectif après plusieurs semaines, voire mois. La désobstruction des voies lacrymales sera alors mécanique ! Une autre méthode est possible via une pression du pouce sur l’angle interne de l’œil et l’aile du nez. Ce massage est à répéter deux à trois fois par jour.

Le sondage

Une petite sonde est utilisée pour déboucher le canal lacrymal sans utilisation nécessaire d’une anesthésie générale. Le taux de réussite de cette intervention dépend de l’âge du nourrisson. Voici le taux d’efficacité selon les études menées à ce sujet :

    • Avant 6 mois : 90 à 98 % de réussite

    • Entre 6 et 12 mois : 60 à 70 % de réussite

    • Après 12 mois : 40 % de réussite, voire moins

La dacryocystorhinostomie

Une intervention chirurgicale pourra vous être conseillée si le problème persiste après les un an de votre enfant. Après une anesthésie générale, le type d’intervention sera défini, l’obstruction sera localisée et retirée. S’il s’agit simplement d’une petite sténose, un sondage simple sera mis en place, mais si elle est plus importante, une intubation mono ou bi-canaliculo-nasale sera effectuée.

Ce geste consiste en une insertion d’un tube de silicone entre les paupières et le nez. Avec cette intervention, le canal ne fera plus de sténose. Le tube est laissé en place pour quelques semaines ou mois et est retiré par la suite en cabinet. Dans 95 % des cas, cette opération vient à bout des problèmes de canal lacrymal.

Le traitement antibiotique

Sous forme de collyre, le traitement antibiotique est recommandé lorsqu’il y a une infection au niveau de l’œil.

L’homéopathie

Certains traitements homéopathiques peuvent être administrés après consultation d’un homéopathe ! Le plus souvent, le traitement à donner à votre bébé pour déboucher le canal lacrymal sera Calendula officinalis 3CH. Pour une infection, Calcarea Sulfurica 4CH pourra être conseillé et Straphysagria 15CH en cas de récidive !

L’ostéopathie

Traitement

L’obstruction du canal lacrymal est vue par la médecine comme une membrane devant être perforée pour dégager les voies lacrymales. D’un point de vue ostéopathique, cette obstruction est à voir comme une congestion vasculaire de la muqueuse qui doit subir un drainage.

Toute modification du drainage, de la vascularisation, de la qualité et de la mobilité des tissus peut engendrer une obstruction des voies lacrymales localement ou à distance. Pour l’ostéopathe, un phénomène de ce type est la résultante de dysfonction(s) ostéopathique(s). Ces problèmes proviennent de contraintes mécaniques in utéro et/ou lors de l’accouchement ou encore après la naissance.

Votre ostéopathe recherchera alors pendant la consultation de votre enfant les pertes de mobilité tissulaires et osseuses qui peuvent être responsables de cette obstruction du canal lacrymal. Cette analyse se fait à l’aide de palpations douces sur le crâne et la face, mais aussi sur le reste du corps. Le but est d’éviter une antibiothérapie ainsi qu’une intervention avec anesthésie générale. Dès les premiers symptômes, consultez votre ostéopathe !

Consultation et évolution

Il n’est pas aisé de donner un nombre de séances nécessaires sans avoir réalisé une anamnèse sur le nourrisson. Lors de la première consultation, votre praticien réalisera quelques tests et envisagera le nombre et la fréquence des séances à prévoir. D’autres paramètres seront à prendre en compte également comme l’âge du bébé ainsi que l’importance des dysfonctions ostéopathiques.

Ces critères feront varier le nombre de séances et leur régularité ! Le plus souvent, le traitement comprend trois séances et varie selon l’évolution de la santé du canal lacrymal de l’enfant. Entre chaque séance, votre ostéopathe à Hyères vous invitera à constater par vous-même l’évolution du problème chez votre nourrisson. Un bilan sera réalisé au début des séances pour noter l’efficacité du traitement et l’adapter en fonction.

Limites de l’ostéopathie

Si l’obstruction du canal lacrymal est due à une membrane immature, l’ostéopathie ne pourra pas modifier une malformation congénitale. Les symptômes sont alors constants et les antibiotiques seront efficaces de manière ponctuelle. La cause mécanique n’est pas supprimée et les épisodes infectieux se répéteront. D’autres solutions et traitements sont à envisager, n’hésitez pas à demander conseil à Stéphanie Bazile, votre ostéopathe du Var !

Votre enfant a besoin d’un traitement pour ses voies lacrymales ? Vous souhaitez prendre rendez-vous avec votre ostéopathe de Hyères ? Vous avez une urgence médicale qui nécessite l’intervention d’un ou d’une ostéopathe ? Contactez-moi au 06 68 83 94 70 ou à l’adresse contact@osteopathe-hyeres.fr

Actualités

Actualités